Baptème du CERS le 27-01-2014

Choisir le nom d’une monnaie locale par les citoyens qui l’utiliseront ?

Ce fut l’objet du concours lancé sur le 4ème trimestre 2013.

21 noms proposés, 5 retenus par le jury constitué des “Amis de la monnaie”, un vote relancé par l’Indépendant, et c’est …

Le CERS qui a été plébiscité.

Le CERS a été proposé par Kathy Falguera avec ces explicatifs

” Le CERS :  » mot court, facile à retenir pour les personnes en visite dans le narbonnais ; Le cers est un vent local du narbonnais (ailleurs c’est la Tramontane ou le Mistral), ce nom paraît tout indiqué pour une monnaie locale, monnaie locale qui va circuler d’habitants en habitants comme le cers qui se faufile partout.

Ce nom représente donc l’appartenance à ce petit bout de région.
Le cers souffle environ 200 jours par an : il est omniprésent, la monnaie le sera aussi.Baptème du CERS le 27-01-2014
Le cers doit son nom aux romains qui le considéraient comme une divinité : le Dieu Circius et ils lui avaient édifié à Narbonne un temple à sa gloire. Ils pensaient que sa force et sa violence assainissait l’air.
Ce nom est donc historique, c’est une page ancienne de notre histoire narbonnaise. 
Le cers représenté par un Dieu à l’époque peut évoquer de nos jours pour la monnaie quelque chose de durable et de constant.
Au temps des romains, le cers était donc considéré comme sain et fort : ces deux mots seraient parfaits pour décrire la monnaie locale »

Kathy Falguera a donc été intronisée 1ère marraine du CERS, lors du baptème du CERS, le 27 janvier 2014.

Aller à la barre d’outils