Mobilisation Citoyenne en CERS !

Participer à CERS et vous ?

OUI ! Il est temps de se servir du CERS !

“Le CERS veut souffler plus fort” titre l’Indépendant d’aujourd’hui. Et en effet, il est temps de se servir du CERS !

Mais à quoi ça sert, le CERS ?

C’est une Monnaie Locale Complémentaire Citoyenne, qui comme ses 81 collègues françaises lie les adhérents dans un réseau vertueux, et en partagent les valeurs : souvent autour du local, du culturel, de la solidarité … (voir la Boussole du CERS). Le but est d’insuffler dans l’économie locale une monnaie qui va rester sur le territoire (ne part pas dans les circuits financiers comme l’€ après 2.5 échanges réels). Un réseau de confiance s’institue entre gens qui se (re)connaissent, favorisant les échanges et les inter-actions. De plus , l’on ne peut “faire faire des petits” à une Monnaie Locale : elle n’est pas spéculative : elle joue le 1er rôle d’une monnaie : représenter une valeur d’échanges, qui permet de les fluidifier et les augmenter (si j’ai une vache et que je veux vous acheter un mouton, je ne peux couper la vache en 2 pour l’acquérir, ce que permet la monnaie, qui représentera la valeur du mouton). Conséquence, une monnaie sans enjeu d’argent qui “met de l’huile” dans les rouages économiques et sociaux. Pour un “bien vivre “des habitants dans un territoire de vie. Pour l’histoire des MLC : voir cette vidéo

2020 : année de décision pour les “lambda”

Les minorités agissantes ont toujours insufflé les changements. Nombre d’avertis, groupés en réseaux, sont déjà en action pour initier + de local, + d’économie réelle, + de résilience face aux chocs climatiques, économiques, sociaux… qui nous attendent. Nous savions aussi que le XXIème siècle serait multi-monnaies, témoignant aussi de la volonté de réapproprier ce qui aurait du rester dans le “bien commun”. L’année 2020 a fait basculer un autre pan de population, qui a remis en question le mode de vie “conso-express-junkfood”, devant le manque d’autonomie criant (alimentaire, santé,…) de nos modes de vie.

Il est temps de …

L’association Just’Echanges (qui “porte” la Monnaie Locale CERS), est lasse de pleurer des moyens financiers auprès des institutions, frileuses, qui ne comprennent pas et l’enjeu et l’urgence à financer ce qui est reconnu comme un outil économique essentiel pour réenclencher une production locale et une économie réelle locale. (Et pourtant il s’agit de “bien commun”).

Se mobiliser !

Aussi, puisque les énergies citoyennes sont là, et puisqu’il est temps de ne plus attendre, mobilisons-nous, nous citoyens, pour être acteurs de notre territoire en “gardant la main” : finançons nous-mêmes le développement du CERS !

Car développer le CERS demande des moyens humains, notamment 2 Développeurs du réseau Prod’acteurs (frais + salaires chargés = 46520€) + des bénévoles (prise en charge des frais, formation …) + une plateforme d’échanges … pour un budget prévisionnel de 56000€

Comment participer ?

Nous avons mis en place, avec la plateforme Hello Asso (dédiée aux Associations) la collecte CERS et vous ? qui permet à tout un chacun de participer à hauteur de son envie et moyen, à compter de 1€. Car les 46520€ nécessaires peuvent s’obtenir par : 46520 x 1€ ou ou 4652 x 10€ ou ou 466 x 100€ ou 46 x 1000€.

Quel devenir ensuite ?

À l’étude, la création d’une SCIC, qui “permet d’associer toute personne physique ou morale de droit privé ou de droit public autour du projet commun“, et pourrait aussi mutualiser des compétences pour d’autres projets locaux orientés vers la transition. Et dans une SCIC, on associe TOUTES LES PARTIES PRENANTES, à même voix, tels
– des salariés (ou en leur absence des producteurs agriculteurs, artisans…),
– des bénéficiaires(clients, fournisseurs, bénévoles, collectifs de toute nature, …),
– un troisième type d’associé selon les ambitions de l’entreprise (entreprise privé, financeurs, association, …). Les collectivités territoriales, leurs groupements et les établissements publics territoriaux peuvent devenir associés et détenir jusqu’à 50 % du capital.

La suite ?

Suite au prochain article. D’ici là, venez nous rejoindre avec votre participation : votre don, votre temps, votre envie … pour faire grandir le réseau, et agir ensemble !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils